• Olga Aleksandrova

"Pierre et le loup" est un écosystème

Katerina Barsukova raconte sa vision de "Pierre et le loup" de Sergueï Prokofiev.


esquisse pour Pierre et le loup par Katerina Barsukova
Pierre et le loup, dessin sur sable - Katerina Barsukova, sand artist

- Pour moi "Pierre et le loup" est une sorte d'écosystème dans lequel tout est interconnecté et interdépendant. Il n'y a pas de personnages bons et mauvais, mais plutôt des habitants de caractère avec des fonctions. L'un doit définitivement manger l'autre, le troisième doit exercer son pouvoir, le quatrième doit sauver, enfreignant les règles. D'où l'idée que les personnages restent presque toujours à l'écran. Et même s'ils partent un instant, on ressent toujours leur présence invisible au même titre que dans la musique de Sergueï Prokofiev.


Le mouvement des personnages dans l'image est effectué en technique de transformation sur sable, ce qui crée un effet d'animation. Ils apparaissent ici et là, émergeant subitement de l'univers, mais en faisant partie intégrante.


Pour moi, « Pierre et le loup » est une suspense sans crime, comme un commedia dell'arte. Peu importe comment l'intrigue se développe, à la fin les héros se réconcilient et tous ensemble montent sur scène pour saluer leur public. Même le canard avalé par le loup, reprend vie et envoie un triste salut.

Katerina Barsukova, sand artist





26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout